Menu

Où sommes-nous ?

Angleterre

L’Angleterre méridionale se fait accueillante aux Sacramentines dès 1874 à Londres, avec l’appui des Oratoriens et de l’archevêque de Westminster: le pensionnat de Golden Square (puis Brompton Square après 1880), et les écoles populaires de la mission de Notre-Dame de France à Londres (Leicester Place en 1889). Pouvaient y trouver asile les jeunes filles et jeunes femmes converties du protestantisme .

Dans le Sussex, à Brighton s’ouvre en 1886 une maison pour dames pensionnaires et élèves externes (pour ne pas concurrencer les internats existant, déjà!!).

Aujourd’hui , les membres des deux fondations anglaises , toutes deux situées dans la région côtière de Brighton, à Beeding et Henfield, s’emploient toujours à l’éducation chrétienne dans un collège et à la pastorale paroissiale ordinaire, sans oublier la particulière sensibilité au dialogue oecuménique.

N° national = 44

Blessed Sacrament Sisters

1. The Towers

Upper Beeding
West Sussex
BN 44 3TF

 

2. Little Whaphams

Golden Square
Henfield
West Sussex BN5 9DP

Irlande

LES RELIGIEUSES DU SAINT SACREMENT EN IRLANDE : 60 ANS DE PRÉSENCE, DÉJÀ !!

Les années 1905 à 1908 marquent les premiers contacts avec l’archevêque de Dublin en Irlande, pour y envisager une fondation . Elle ne se fera qu’en 1954, à Tullamore Co. Offaly, dans le diocèse de Meath. Les Sœurs du Saint Sacrement prennent la direction du «Marian Hostel» (ou « Auberge de Marie »- ainsi nommée en référence à l’année 1954, déclarée année mariale pour l’Eglise universelle).

Ce foyer proposait un logement à prix abordable aux ouvrières et aux femmes défavorisées des Midlands.

L’ attention concrète aux besoins des autres qui découle de l’Eucharistie «école de charité et de solidarité» était présente dès les débuts et n’a cessé de guider la mission de la communauté dans les décennies suivantes, à un moment de grands changements dans la société irlandaise. Les personnes qui séjournent au « Marian Hostel » s’engagent dans une reconstruction positive d’elles-mêmes et se sentent soutenues dans leur voyage à travers la vie.

En 1990, une nouvelle paroisse est instituée à Seabury, banlieue résidentielle de Dublin, proche des villages de Malahide et Yellow Walls (Comté de Dublin). Deux ans plus tard, la Congrégation envoie une communauté partager la vie de la nouvelle paroisse dans tous ses aspects. La mission des Soeurs est partagée entre la paroisse, les écoles voisines et le contact avec des populations ayant des besoins spécifiques.

N° national = 353

Blessed Sacrament Sisters

1. Marian Hostel
High Street
TULLAMORE
Co. Offaly

2. 91, Seabury Crescent
MALAHIDE
Co. Dublin

 

Tullamore

LES RELIGIEUSES DU SAINT SACREMENT EN IRLANDE : TULLAMORE

Les maisons de High Street situées entre l’atelier de mécanique et la boutique de J.J. Horan sont toutes datées fin 18° s. et début 19° s. Une partie de ce qui est maintenant le « Marian Hostel » était autrefois un pensionnat. Autre particularité : ce fut la première maison de Tullamore à disposer de l’eau courante en 1895. Jusqu’à cette date, les occupants devaient se fournir en eau dans des puits que l’on affirmait avoir été contaminés par les infiltrations d’eaux usées.

Les Sœurs se sont toujours efforcé de répondre aux besoins de logement des personnes avec une approche sincère et ouverte. Chacune est acceptée comme elle est, dans le respect de sa dignité et sa vie privée. Chaque résidente a aussi toute liberté de choisir la durée d’hébergement qui lui convient.

Les Sœurs gardent une grande discrétion dans le soutien qu’elles apportent et, si nécessaire, elles assurent la liaison avec les organismes bénévoles statutaires et autres dont la pensionnaire pourrait bénéficier.

Aujourd’hui, la résidence propose 17 « bed and breakfast » en autonomie dans des appartements et des chambres simples, qui disposent aussi de locaux annexes pour manger, de kitchenettes, salons, salles de réception et buanderies.

Dans les années soixante-dix, des sœurs se sont formées pour devenir infirmières et assister les personnes souffrant d’un handicap mental et physique, et une partie de la maison a été louée à une autre congrégation pour soutenir ce travail en ville; cet apostolat continue d’évoluer aujourd’hui.

Dans les années quatre-vingt, le foyer continue d’identifier les nouveaux besoins sociaux et commence d’accueillir des familles en difficulté. Aujourd’hui, « l’Auberge » continue de répondre aux signes des temps et accueille des femmes, célibataires ou divorcées en attente d’un logement.

De nombreux groupes paroissiaux bénéficient des installations spacieuses de l’auberge et la chapelle est le point focal de nombreuses réunions . Les sœurs sont engagées dans la paroisse comme ministres de l’eucharistie, lecteurs, dans l’organisation des liturgies, sans oublier la participation active à l’adoration eucharistique, aussi bien à l’église que dans leur chapelle, un lieu calme et propice à la réflexion.

 

Malahide

LES RELIGIEUSES DU SAINT SACREMENT EN IRLANDE : MALAHIDE

Sr Margaret est arrivée à Seabury en1991 et la communauté de Malahide a débuté son activité dans les premiers mois de 1992, avec trois sœurs disponibles pour la vie paroissiale, dans tous ses aspects, ainsi que l’enseignement et les soins aux personnes âgées à domicile; l’une des soeurs coopère au secrétariat de la paroisse de Yellow Walls. Animer l’une ou l’autre assemblée liturgique auprès des enfants, des adultes ou des familles, prendre part à la chorale, tenir le tableau de service des lecteurs, visiter les malades et porter la Communion aux malades et aux personnes empêchées de sortir sont quelques unes des missions d’Eglise confiées à la Communauté.

Depuis leur installation, bien des évènements ont jalonné la route … : Sr Frances a célébré ses vœux perpétuels et la vie de la communauté s’est encore plus ouverte sur la paroisse (les Soeurs sont devenues membres actifs du conseil pastoral paroissial nouvellement créé) . Elles se sont aussi beaucoup investies au moment de la Béatification de leur fondateur , le Bienheureux Pierre Vigne , en Octobre 2004, toujours avec le soutien généreux des paroissiens de Yellow Walls. Et Sr Margaret, la sacristine de de l’église paroissiale (Eglise du Sacré Coeur) a aussi célébré son jubilé d’argent au coeur de Yellow Walls.

Espagne

LES RELIGIEUSES DU SAINT SACREMENT EN ESPAGNE

Les premières relations de la Congrégation avec l’Espagne, avec le désir d’y ouvrir une Communauté, datent des années 1902-1903. Elles se font avec un lieu très connu: le Monastère Bénédictin de Santo Domingo de Silos – Burgos, et avec le Père Abbé du Monastère, Dom Alphonse Guépin, qui y avait lui-même réintroduit les Bénédictins en 1880, après les expropriations gouvernementales de 1835. Il connaissait très bien les difficultés et persécutions que vivaient les Congrégations, à cette époque, en France. « Les portes de l’Espagne sont en ce moment ouvertes à toutes les Communautés françaises qui veulent s’y établir…je serais toujours à votre disposition… soyez toutes bien courageuses et ne craignez pas l’exil: nous ne sommes pas de la terre mais du Ciel et la vraie patrie n’est nulle part pour nous, ici-bas, Partout où vous irez Dieu sera avec vous…».

C’est en Novembre 1964 que «les portes de l’Espagne» ce sont ouvertes à la première Communauté qui fondait ainsi la mission sacramentine, dans le diocèse de Burgos, à SASAMÓN. Insérée dans ce village de Castilla y León, la Communauté allait réaliser une mission d’éducation, d’enseignement, de catéchèse et de pastorale.

En Août 1974 c’est la fondation de la deuxième Communauté dans la ville de Burgos: «EL FARO». Ce sera la Communauté d’accueil et de Formation pour celles qui souhaitent répondre à l’appel du Seigneur pour la vocation sacramentine. En même temps elle aura un service d’éducation et de catéchèse auprès des enfants et des jeunes.

Actuellement les deux Communautés continuent leur mission respective:
• Plus orientée vers l’accueil de groupes et de pélerins, et la pastorale, en ce qui concerne Sasamón;
• Fidèle à la mission d’éducation des petits et à l’attention de leurs parents et toujours ouverte à la mission de Formation Sacramentine, pour celle de Burgos.

Chaque jour l’Eucharistie est leur force et elles veulent concrétiser , dans la mission, l’esprit et le dynamisme missionnaire du Bienheureux Pierre Vigne , notre Fondateur.

Les «Amigos de Pedro Vigne», groupe surgi à partir de la Béatification du Bienheureux Pierre Vigne, sont accompagnés par les deux Communautés et partagent avec elles la richesse du Charisme sacramentin, la spiritualité et la convivialité.

N° national = 34

Religiosas del Santísimo Sacramento

1. « El Faro »
C/Diego de Siloé, 4
09002 – BURGOS

2. Residencia Santa Maria la Real
Avenida de Burgos, s/n
09123 – SASAMON

Brésil

Les religieuses du Saint Sacrement au Brésil

Si l’Institut des Religieuses du Très-Saint-Sacrement de Valence est si proche de la destruction dans son pays d’origine, la France, en 1903, pourquoi ne pas choisir ailleurs un champ où témoigner encore et toujours de l’ardeur missionnaire reçue de Pierre Vigne ? » Porter au-delà des mers la connaissance et l’amour de notre Dieu » est la pensée de moins en moins secrète d’un grand nombre de Soeurs…Sr St Emérentienne Vigne, Supérieure Générale, et Sr St Félix Baudet , énergique responsable du noviciat romain, multiplient les démarches à Rome , jusqu’au jour de la rencontre d’un abbé bénédictin , ami intime de l’archevêque de Salvador de Bahia (Brésil).

Pour vibrer au récit de l’épopée missionnaire au Brésil, rien de mieux que la lecture des deux volumes des «Pages Intimes» , recueils de lettres et d’annales relatant les fondations souvent difficiles pour les santés. Beaucoup d’abnégation et de ferveur ont vite permis la relève des soeurs européennes par des recrues brésiliennes. La croissance de la région Brésil fut à l’image du pays : portée par une foi très vive et spontanée, le noviciat de Salvador connut entre 1920 et 1927, 40 prises d’habit, 30 professions temporaires et 16 professions perpétuelles.

Aujourd’hui les 19 implantations brésiliennes se répartissent dans les états du Nordeste (Bahia, Alagoas,Sergipe, Pernambuco, Ceará) mais aussi dans le Sud-est (São Paulo) ou en Amazonie (état du Para , un des plus touchés par les conflits agraires) : les Soeurs sont au service de l’éducation dans sept établissement scolaires , des oeuvres sociales populaires, un centre de formation professionnelle ; elles sont aussi insérées dans des zones pastorales démunies, en lien étroit avec les structures ecclésiales de base (groupes bibliques, catéchèse, formation dans les séminaires…).

Lien vers le site de la Région Brésil 

N° national = 55
RELIGIOSAS DO SS. SACRAMENTO

1. Casa Regional
Av. Leovigildo Filgueiras, 211
40 100 – 000 – SALVADOR – BA
E-mail : regional@sacramentinas.com.br

2. Casa de Formação Pierre Vigne
Av. Leovigildo Filgueiras, 211
40 100 – 000 – SALVADOR – BA

3. Casa São José
Av. Leovigildo Filgueiras, 211
40 100 – 000 – SALVADOR – BA

4. Colégio SS. Sacramento
Av. Leovigildo Filgueiras, 211
40 100 – 000 – SALVADOR – BA

Site : www.sacramentinas.com.br

5. Centro Social N. Sra. do Ó
Rua João Barbosa s/n°
Bairro Boa Vista
55 490 – 000 – ALTINHO – PE

6. Comunidade N. Sra. de Lourdes
Rua Benedito Almeida, 200
45 300 – 000 – AMARGOSA – BA

7. Irmãs Sacramentinas
Rua Itabaiana, 715
49 015 – 120 – ARACAJU – SE

8. Postulantado
Rua Niágara, s/n°
Alto do Bariri – Plataforma
40 715 – 680 – SALVADOR – BA

9. Educandário N. Sra. do SS. Sacramento
Rua Manoel Vitorino, 42
Caixa Postal 53
48 970 – 000 – SENHOR DO BONFIM – BA

Site : www.sacrabonfim.com.br

10. Casa Pierre Vigne
Rua Manoel Inácio Lucena, 241
63 260 – 000 – BREJO SANTO – CE

11. Colégio SS. Sacramento
Rua Manoel Vitorino, 3
44 300 – 000 – CACHOEIRA – BA

Site : www.sacramentinascachoeira.com

12. Fraternidade Nossa Senhora do SS. Sacramento
Rua Bahia, 22
Bairro Nova Cipó
48 450 – 000 – CALDAS DE CIPÓ – BA

13. Colégio N. Sra. de Fátima
Av. Jorge Teixeira, 125
45 100 – 000 – VITÓRIA DA CONQUISTA– BA

Site : www.colegiosacramentinas.com.br

14. Colégio Padre Ovídio
Rua Senhor dos Passos, 200
40 010 – 920 – FEIRA DE SANTANA – BA

15. Dispensário Santana
Rua Vênus, 275 – Jardim Acácia
Caixa Postal 459
44 075 – 430 – FEIRA DE SANTANA – BA

16. Colégio SS. Sacramento
Rua Angelo Neto, 163 – Farol
57 055 – 970 – MACEIÓ – AL

Site : www.sacramento.com.br

17. Colégio São Carlos
Rua Episcopal, 1859
Caixa Postal 87
13 560 – 280 – SÃO CARLOS – SP

Site : www.colsaocarlos.com.br

18. Vila São José
Rua Aristeu Soares de Camargo, 180
Jardim Santa Maria
13 567 – 300 – SÃO CARLOS – SP

19. Comunidade Missionária Pierre Vigne
Rua Jasmin, 263 – Centro
Tél.: 69 555 000 – Sapucaia – PA

France

LES RELIGIEUSES DU SAINT SACREMENT EN FRANCE

Les origines françaises des Religieuses du Saint-Sacrement s’inscrivent, en 1715, dans un Vivarais fortement divisé entre le protestantisme, de moins en moins toléré depuis la Révocation de l’édit de Nantes, et le catholicisme, en pleine Contre-Réforme. Les sept «premières soeurs», fondatrices de l’Institut, sont suivies d’une centaine d’autres à la mort de Pierre Vigne (1740), réparties en 19 établissements. Et lorsque les lettres royales de patentes confèrent enfin à la Congrégation une existence civile légale en 1787, 39 postes sont établis dans un petit quart Sud-Est de la France (Ardèche, Drôme, Lozère, Isère, Vacluse, Gard, Bouches-du-Rhône).

La tourmente révolutionnaire disperse brutalement les religieuses, mais dès 1795, les Sœurs hospitalières sont rétablies dans leur service au chevet des malades (souvent des militaires !). Et l’essor reprend en 1804 (600 recrues en 1865 et même 800 vers 1880) avec la cession des bâtiments d’un ancien monastère à Romans pour y fonder la seconde Maison-Mère des «Religieuses du Très-Saint-Sacrement de Romans».

Nouveau cyclone, lorsque les lois de séparation de l’Église et de l’État de 1901 chassent les Sœurs de 56 écoles et hôpitaux. Après la confiscation de Romans, nouvel exode vers Valence (en 1906) qui accueille les nombreuses Sœurs sans possibilité de mission, puisqu’elles refusent d’être sécularisées ; la Suisse, Monaco, la Belgique ne sont que des embryons de réponse à la soif missionnaire qui jaillit avec force … L’épopée vers le Brésil peut débuter!

Aujourd’hui , les huit implantations françaises ont retrouvé leur noyau rhodanien initial , augmenté des communautés de Nice et de Dombasle (Meurthe et Moselle) , pour y exercer des missions d’éducation et de soin , en accord avec les ressources humaines présentes et les besoins missionnaires des diocèses, et en tenant compte des politiques sanitaires et sociales de l’État français.

Maison de Retraite St Charles
30, rue Collot
54110 – DOMBASLE SUR MEURTHE

Supérieure Régionale et Communauté de la Maison-Mère
113, avenue Victor Hugo
26000 – VALENCE

Communauté des Bruyères
7, allée Claude Monet
26500 – BOURG LES VALENCE

Communauté de Saint Victor
3, rue de la Cécile
26000 – VALENCE

Collège et Lycée Saint Victor
Site : www.saintvictor26.com

Clos Ste Emérentienne
Quartier des Arnauds
26100 – ROMANS

Maison Pierre Vigne
07270 – BOUCIEU LE ROI

Communauté d’Emmaüs
145 avenue Victor Hugo
26000 – VALENCE

Communauté d’Alixan
17 boulevard Quiot
26300 – ALIXAN

 

Italie

LES RELIGIEUSES DU SAINT SACREMENT EN ITALIE

Le voyage à Rome engagé en 1869 par la Supérieure Générale, Mère St Joseph Bouvaret, visait plutôt à l’obtention de l’approbation pontificale de la Congrégation au plus vite ; mais ses relations avec le pape Pie IX devinrent si cordiales que la première fondation en Italie eu lieu à Subiaco, dans la maison même du séjour du pape Pie IX , après avoir été celle de Pie VI, …mort à Valence en 1799 !
La première maison romaine fut ouverte en 1878; et en 1881, la procure de la région Italie s’installait Via dei Riari, non loin du Vatican. D’autres fondations suivirent , à l’intérieur et hors de Rome , jusqu’en Calabre et en Sicile, y compris sur de hauts-lieux de la dévotion eucharsistique , comme à Bolsena ou dans le pays de François d’Assie à Gubbio.

Aujourd’hui, les xx communautés d’Italie cultivent avec une légitime fierté le patrimoine spirituel hérité du Père Vigne dans des écoles primaires (à Lanuvio, Carpineto, Frascati), un collège (à Frascati) , des maisons de retraite (à Carpineto), un centre d’accueil proche d’un sanctuaire (Bolsena) et des insertions dans les quartiers populaires de Rome (Mater Ecclesiae).Liée à chaque blason, vous pourrez découvrir les origines et la mission actuelle des Sacramentines en communauté dans ce lieu, ainsi que des liens vers des sites amis qui partagent leur activité missionnaire et évangélisatrice.

N° national = 39
Religiose SS. Sacramento

1. Casa Procura
Via dei Riari, 41
00165 – ROMA
Email : regionale@rsssacramento.it

2. Communitá di Bolsena
Piazza S. Cristina, 14
01023 – BOLSENA (VT)

3. Carpineto Scuola
V. Dante Alighieri, 1
00032 – CARPINETO ROMANO(RM)

4. Carpineto Casa di Riposo
Piazza S. Pietro
00032 – CARPINETO ROMANO (RM)

5 . Via Tuscolana, 104
00044 – FRASCATI (RM)

Site : www.rsssacramento.it

6. Communitá di Lanuvio
Piazza Carlo Fontana, 28
00040 – Lanuvio (RM)

7. Communitá Mater Ecclesiae
Via Fiume Bianco, 47
Fabbricato A, piano 3°, scala E
00144 – ROMA

Liée à chaque blason, vous pourrez découvrir les origines et la mission actuelle des Sacramentines en communauté dans ce lieu, ainsi que des liens vers des sites amis qui partagent leur activité missionnaire et évangélisatrice.

Tanzanie

LES RELIGIEUSES DU SAINT SACREMENT EN TANZANIE

La perspective d’une fondation sur le sol africain a demandé une longue et persévérante maturation de ..quatre décennies !
Espérée dès 1964, dans le dynamisme du climat conciliaire, elle a finalement eu lieu en 2004. Après avoir accueilli en Europe pendant plusieurs années des recrues venues de République Démocratique du Congo, de Tanzanie, d’Angola, d’Ouganda, du Cameroun, la Tanzanie fut choisie comme terre d’accueil, une terre attachée à la paix, où les croyants (chrétiens, musulmans, animistes) vivent en bonne harmonie.

La communauté de Morogoro est située dans le petit village de Kilakala, non loin d’une chaîne de montagnes , les Monts Uluguru, comme Boucieu, berceau de la Congrégation, est niché dans les montagnes d’Ardèche. Elle a été fondée avec cinq Soeurs de différents pays (Brésil, Italie et Tanzanie).

Fidèles à l’esprit de Pierre Vigne et à ses intentions évangéliques, les Soeurs travaillent à l’éducation des jeunes enfants (de 4 à 6 ans), participent aux activités paroissiales et se proposent de préparer de jeunes femmes à la vie religieuse.

N° national = 255

Blessed Sacrament Sisters
P.O. Box 2135
MOROGORO – TANZANIA

Les cinq soeurs fondatrices ont atterri à l’aéroport de Dar-es-Salaam le 10 Mai 2004 et arrivent à Morogoro le 12 Mai, où les Pères de la Congrégation du Saint Esprit les accueillent pendant près de huit mois, le temps de construire la maison . La bénédiction solennelle et l’entrée officielle est célébrée le 6 Janvier 2005, avec la présence de Mgr Telesphor Mkude, évêque de Morogoro.

Peu après, elles accueillent de jeunes filles désireuses d’approcher la vie religieuse sacramentine et de servir , pour se préparer avec sérieux à un engagement de vie pour le Seigneur. Le 4 Juillet 2005 marque les débuts de l’école maternelle «Pierre Vigne Nursery School», fréquentée par près de 80 jeunes enfants (4- 6 ans).

Peu à peu, la mission de la Communauté prend corps et épaisseur : à la paroisse catholique, elle prend part aux programmes de catéchèse et s’implique dans les divers groupes et communautés chrétiennes du village de Kilakala. Pendant l’année scolaire, de jeunes filles souhaitant vivre avec la communauté sont accueillies aux temps de vacances .
La communauté de Morogoro compte 13 membres en ce moment : cinq soeurs du Saint-Sacrement ( trois brésiliennes, une italienne et une tanzanienne) ; deux novives et deux postulantes, ainsi que quatre étudiantes logeant dans la maison.